Chat coup de chaleur été

 

On le redoute, on l’anticipe, mais parfois, on ne peut l’éviter. Il est LE danger de l’été par excellence… Il s’agit du coup de chaleur ! Et il peut toucher les chiens comme les chats ! 

Le coup de chaleur, c’est quoi ?

L’Homme a la « chance » de pouvoir évacuer la chaleur par la transpiration. Les chiens et les chats, eux, ne transpirent pas. Ils évacuent la chaleur en haletant. « Leur langue est très irriguée, elle leur sert de climatiseur, en plus de la vapeur d’eau dégagée par la respiration, qui évacue aussi la chaleur », explique le Dr vétérinaire Stéphane Tardif.

Quels sont les symptômes du coup de chaleur ?

Lorsque les températures sont élevées, les symptômes qui doivent vous alerter sont :

  • Un halètement très marqué, une augmentation de la fréquence respiratoire, et la sensation que l’animal cherche son souffle
  • Une forte salivation (de la mousse peut apparaître aux bords des lèvres)
  • Une agitation
  • De l’abattement
  • Des convulsions
  • Une perte de conscience

« Le cas typique, illustre le Dr Tardif, c’est un chien qui joue dehors et qui, pris dans le jeu et l’excitation, continue l’effort alors que son corps atteint ses limites, et il s’évanouit alors brutalement ». Les chiens obèses, âgés, malades ou brachycéphales (à museau plat) sont particulièrement sensibles à la chaleur. Mais les chats ne sont pas épargnés ! 

 

Comment réagir en cas de coup de chaleur ?

Avant tout, il faut s’assurer que le chien respire. Sans plus attendre, dès que vous suspectez un coup de chaleur, vous devez contacter un vétérinaire et lui décrire la scène. Avant de le conduire à la clinique, refroidissez l’animal à l’eau tiède (jamais glacée). Attention toutefois : « il ne faut pas se précipiter à la douche avant d’être sûr que ce soit un coup de chaleur », avertit le Dr Tardif qui précise que « le refroidir s’il s’agit d’un autre souci ne va certainement pas l’aider ».

Comment éviter le coup de chaleur ?

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, quelques précautions s’imposent afin d’éviter le coup de chaleur à son animal : « les recommandations sont les mêmes qu’avec les enfants : jouer à l’ombre et le promener aux heures les moins chaudes, bien l’hydrater, lui mouiller la tête et le corps, être vigilant aux signes d’alerte », conclut le Dr Tardif.

Wamiz